Rapha prestige (not a) race report – Le choix parmi les plaisirs

L’évènement sportif dans tous les sens du terme. Une formule prestigieuse alliant camaraderie, et dépassement de soi, dans cette région des Vosges que l’on nous fait découvrir le temps d’un week-end.

Ayant repris le vélo il y a un tout petit peu plus d’un an, c’était à cette période que j’entendais parler de cet évènement qui l’année dernière s’était tenu dans le massif central. On ne m’en a dit que du bien, les participants semblent tous en prendre plein les mirettes pour pas mal de temps !
Cette année, nous sommes conviés au château du Hohlandsbourg pour ce rassemblement ou il fallait composer une équipe de quatre.

Premiers virages et nous voici déjà à croiser les villages en période de vendanges.

Et c’est ce chiffre quatre qui nous vaudra quelques malheurs, tout d’abord avec un équipier Robin, blessé au genou, rapidement remplacé par David. Ensuite, par la casse du vélo de notre équipier Clément, qui force Robin à le remplacer au pied levé. Lui qui comptais venir pour prendre quelques photos, il s’en sera bien mis plein la vue ! nous formons donc tant bien que mal, une valeureuse équipe de 4 avec David, Robin, Eka et moi-même.

Nous sommes sur le départ de 8h27, les départs temporisés par équipe sont une super idée qui dès le début nous fais nous dire que plus on part tard, plus on aura de chances de doubler du monde 😉

L’épreuve de camaraderie

Malheureusement, nous essuierons rapidement l’abandon de notre Eka qui lui aussi, se fait mal au genou et se retrouve contraint d’abandonner la course. Il faut dire que dès le départ, nous sommes partis un peu rapidement ! après 45 minutes à attendre au premier Checkpoint, nous apprenons la nouvelle et retournons rouler à trois, en croisant les doigts pour Robin qui fait preuve de courage.

Premières descentes avec Dada

Le choix parmi les plaisirs

C’est passé cette déconvenue que je dois faire un rapide bilan mental :

  • Les paysages sont à couper le souffle
  • J’ai de bonnes jambes aujourd’hui
  • Que du bon monde autour de nous
  • Ça monte ! ça descend tout autant…
  • Nous sommes en équipe réduite
  • La fatigue est différente pour chacun d’entre nous

Parmi ces faits, certaines incompatibilités s’opèrent. Pour prendre du plaisir, je vais devoir choisir. Courir à mon rythme et sans cesse, grisé par ces paysages et l’émulation des autres coureurs, ou bien prendre le temps de savourer le moment en se disant qu’on aura toute la vie pour se faire mal aux jambes ?

Finalement, j’essaierai de conjuguer le tout, en roulant à mon rythme entre les checkpoints, mais en faisant des pauses pour rester ensemble. Se rappeler que l’effort demandé est grand et qu’il y a des jours sans pour certains. Espérer qu’on ne sera pas le prochain. Se réconforter avec d’énormes cafés offerts par le RCC.

La vue sur le chateau à la fin du parcours, on ne sait pas encore la difficulté de la dernière montée à 14% !

 

Ce jour, je me suis d’avantage rendu compte que rouler à plusieurs, c’est une discipline différente qui demande d’autres forces. Par ailleurs, certains y excellent ! Chapeau bas à une équipe qui pour moi impose un profond respect, celle de Amélie, Moritz, Juan et Romain, qui ont complètement intégré et pratiqué l’esprit du prestige rapha, en profitant ensemble au maximum de cette sortie. Bises.

Le coté tangible

Un énorme plaisir à rouler avec ces nouveaux pneus, les Compass Chinook, de 28mm. Bien gonflés pour attaquer ces deux magnifiques passages de la sortie Rapha prestige que sont les cols du petit ballon et celui du grand ballon. Un confort immense par rapport à mes précédents Clément LGG 25mm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *